Et si vous me demandiez d’écrire pour Vous !

Demandez moi d’écrire pour vous

Quand j’ai construis ce blog, c’était dans le but d’aider le plus de monde possible dans des projets tel que la réalisation d’une installation, la conception d’un tableau ou encore un ajout ou une modification de votre installation existante.

A travers mes articles je pense vous avoir aidés mais aujourd’hui pour que je puisse vous aider encore plus, je vais vous proposer deux options.

Première option.

La première option va consister a me demander de vous écrire un ou des articles sur un sujet précis, un sujet qui vous tient a cœur ou un sujet qui pour vous est un obstacle pour votre projet.

Pour me demander d’écrire sur votre sujet ou problème actuel, il va simplement vous falloir rédiger un commentaire dans l’espace réservé au bas de cet article. Soyez le plus précis possible dans votre demande car des sujets trop vaste ne pourront êtres traités que par des articles.

Par exemple un sujet comme “ Je viens de faire l’acquisition d’une maison de 300 mètres carré, pouvez vous m’aider a élaborer mes plans, construire mon tableau, faire mon schéma puis me conseiller sur la pose dans chaque pièce etc.…

Il serait plus judicieux par exemple de séparer chaque étape par une demande sur chaque sujet ou sous sujet.

Sachez aussi que je ne pourrait pas répondre a tous le monde au cas par cas mais que je vais m’efforcer de trier au mieux toutes les demandes d”articles afin de les regrouper dans des thèmes  sur lesquels j’aurais matière a développer.

Deuxième option.

Là,  je vais faire appel à vos talents d’écrivains ou vos talents de communication. Je m’explique, pourquoi ne pas profiter de la notoriété de ce blog pour qui serait vu par par plus de 2500 personnes mensuellement.

Vous avez un blog ou désirez en ouvrir un, je peux vous aider en publiant un article invité sur ce blog. Bien sur le thème de votre article devra avoir un rapport avec l’installation électrique ou un thème s’y rapprochant, différents thèmes pourront êtres abordés comme l’installation électrique domestique, la téléphonie, la domotique, l’alarme etc..

Donc si vous désirez publiez un article sur ce blog, passez par la page A propos de ce blog et contactez moi. Je me ferais plaisir de vous répondre et d’étudier votre article avec le plus grand intérêt.

Un gros avantage de publier un article invité c’est de pouvoir insérer un lien vers votre site, ce qui vous apportera un lien pointant vers votre site. Sachez aussi que sur mon blog les liens sont en dofollow, c’est a dire que les robots des moteurs de recherche vont le prendre en compte et le suivre.

Votre article sera présenté comme si vous étiez un partenaire et vous serez considéré en tant que tel.

Agissez aujourd’hui pour augmentez votre trafic, donc “Tous à vos plumes dès maintenant” et je vous dis a bientôt ci dessous dans les commentaires.

Crédit photo © Méga Gégé – Fotolia.com

19 commentaires

  1. Bonsoir, voilà l’histoire :
    Nous souhaitons avec ma compagne réaliser un éclairage dans un placard avec des portes coulissantes.
    Nous avons acheté 3 spots led à encastrer branchables sur du 220V.
    Première question : dois-je faire un branchement en parallèle ou en série ?
    Ensuite nous souhaitons faire en sorte que ces spots s’allument a l’ouverture de l’une ou l’autre des portes. Il y en aura deux.
    Pour cela on m’a conseillé des interrupteurs à roulette que j’ai pris mais je ne vois pas comment faire le branchement pour avoir le résultat escompté, à savoir que la lumière soit à l’ouverture de l’une ou l’autre des deux portes. Est il possible donc de me schématiser le branchement donc des deux interrupteurs ainsi que des spots ( utilisation de dominos ou autres incluse) selon la solution la plus adéquate à ma problématique. Merci d’avance pour votre réponse.

    • Bonsoir

      C’est faisable mais il faut la doc ou la photo des connectiques e vos interrupteurs.

      Voici l’adresse laurent.laineATelectricite-comme-un-pro.com (remplacez AT par @ )

      A votre écoute …

      L@urent

  2. Bonjour,
    J’ai un soucis avec mon chauffe-eau électrique Thermor n° 292039 3300W 230V 300L (avec une résistance thermoplongée). Et depuis 2 jours il donne de l’eau est tiède.

    Quelle est la cause à votre avis?

    Merci d’avance pur votre aide

  3. Bonjour ,
    Je voudrais  » déporter  » la commande marche-arrêt du circuit de chauffage de ma chaudière (en neutralisant l’interrupteur intégré de celle-ci) elle serait remplacé par un interrupteur mural (à environ 3 m de la chaudière )
    – l’interrupteur actuel est un petit interrupteur a bascule avec 3 fils (bleu, brun, blanc) allant au boitier de raccordement
    Questions :
    – Existe-t-il un modèle d’interrupteur mural ( à encastrer ) de même fonctionnalité ?
    – Si oui comment le brancher ( je ne comprend pas à quoi servent les 3 fils ) ?
    Merci de votre aide
    Cordialement
    Bernard

    • Bonjour

      Il me faudrait les caractéristiques de votre inter à bascule. Vous pouvez m’envoyer une photo de celui-ci à cette adresse:

      laurent.laineATelectricite-comme-un-pro.com ( remplacez AT par @ )

      Pour les trois fils, ne serait-ce pas un inter à voyant ?

      A votre écoute…

      L@urent

  4. Bonjour,

    Je fais les études préparatives à la refection totale de l’électricité de mon futur appartement de 74m² sur 1 niveau.
    J’ai fait le plan des implentations des différents « appareils », prises, interrupteurs, luminaires (pas de chauffe eau, ni de chauffage électrique).
    Mon premier sujet d’interrogation concerne l' »implentation » saignées en respectant les règles de sécurité.
    J’ai trouvé différentes règles ci et là sur internet, il me semble qu’elles sont toutes issues de l’UTE C15-520 que vous trouverez en fin de commentaire.
    Après lecture de ces règles et réflexion pour les appliquer dans mon cas, je ne vois pas comment il est possible de faire ses saignées sans endommager
    les cloisons.

    Je vais essayer de préparer pour la prochaine fois un plan avec le traçage des saignées et de dérouler chacune de ces règles pour savoir lesquelles sont respectées ou pas.

    UTE C 15-520 – 52 –
    A.4 Murs non-porteurs en éléments do maçonnerie de petits éléments, cloisons de
    distribution et doublages
    (17) : Pour tous ces murs et cloisons, et quelles que soient leur nature et leurs épaisseurs :
    – les saignées horizontales ne peuvent étre réalisées que sur une seule face de la cloison ;
    – les saignées, trous de scellement et découpes doivent étre exécutées à l’aide de machines à
    rainurer ou à percer;
    – les saignées sont pratiquées en suivant l’alignement des trous des éléments constitutifs de la
    cloison. s’ils en comportent:
    – en tracé horizontal, la sainée ne peut étre exécutée que sur une longueur de 0,50 m
    de part et d’autre de l’intersection de deux cloisons ou d’une cloison et d’un mur, et sur
    une longueur de 1 m de part et d’autre d’une saignée verticale ;
    – en tracé horizontal, dans le cas spécifique d’éléments de maçonnerie à alvéoles
    horizontales, il est possible de réaliser des défonçages ponctuels dont la longueur
    cumulée n’excède pas 0,50 m.
    – en tracé vertical la saignée ne peut dépasser 0,80 m au dessous du plafond ou 1,30 m au-
    dessus du sol fini ;
    – la longueur ci-dessus de 0,80 m peut étre portée au tiers de la hauteur de la cloison s’il n’est
    réalisé dans celle-ci qu’une seule saignée ;
    – dans une mémé cloison, la distance horizontale entre les axes de deux saignées verticales est
    d’au moins 1,60 m, que ces saignées soient pratiquées sur l’une ou l’autre face de la cloison. Il
    est interdit d’exécuter, sur un même axe, une saignée sous plafond et une autre au-dessus du
    sol ;
    – les saignées verticales ne peuvent être exécutées qu’à une distance minimale de 0,20 m de
    l’intersection de deux parois (murs, poteaux, cloisons) ;
    – la fixation des canalisations dans les saignées doit étre réalisée par des patins ou polochons en
    plâtre ; ,
    – les scellements et rebouchage des saignées doivent étre exécutés suivant les indications
    correspondantes au matériau principal employé. Par exemple pour du plâtre, les parois doivent
    étre humidifiées, le mélange de plâtre et de liant-colle doit étre gâché serré et pressé à refus
    dans la saignée, et il doit étre arasé au nu de la cloison. Le bourrage peut étre exécuté avec
    une colle spéciale destinée à cet effet. Dans le cas des locaux humides, des dispositions
    particulières devront être prises afin que le produit de scellement et de rebouchage soit
    compatible avec les matériaux employés ;
    – les scellements et rebouchage des saignées doivent étre exécutés par celui qui les a faites et
    doivent reconstituer les fonctions de l’ouvrage (acoustique, thermique, coupe feu. …).
    NOTE – Le rebouchage su plâtre est interdit dans des locaux présentant des influences externes supérieures a AD1.
    Dans ce cas, Il s’effectue avec un mortier ou un enduit à base de ciment ou de chaux.

    • Bonjour

      De retour de vacances, ce fût avec un grand étonnement que j’ai découvert votre commentaire.
      En fait il est surprenant dans sa longueur mais aussi de part son contenu très complet au niveau des recherches
      Quoi dire de plus ?
      Ces règles de bases sont la pour initier les gens à la sécurité et pour ne pas faire n’importe quoi mais si je peux vous donner qu’un seul conseil, c’est celui d’avoir du bon sens dans la réalisation de vos saignées.

      A votre écoute…

      L@urent

  5. Bonjour Laurent, je reviens vers vous car j’ai réussi, enfin, à me connecter sur facebook…. Je commence donc par l’électricité car je veux tout cacher et donc est-ce un souci de faire pièce par pièce au lieu de mettre une pieuvre (hic le mot me fait peur !!!) moi je préfère pièce par pièce….ma pièce fait 9,60 m² et voudrai 4 prises élec, 1 antenne,1 pour volet roulant et 1 plafonnier….Quel fil faut-il prendre du 1,5 ?? merci de me dire et c’est super votre site. Cosette !!!

  6. Bonjour Laurent !
    L’idée est vraiment très bonne.
    Je vais noter çà dans un coin pour revenir ici si j’ai des questions lorsque je commencerais les travaux dans ma maison.

    Merci et bonne continuation

  7. Bonsoir Laurent,

    j’aimerai bien savoir quelles sont les règles de sécurité concernant les multiprises. J’ai entendu tout et son contraire.
    J’habite un appartement où il y a très peu de prises électriques. Quelles sont les solutions ?
    – Multiprise.
    – Ajouter des prises murales. (au final c’est pareil non ?)

    Comment calculer le nombre d’éléments que je peux mettre sur une prise en toute sécurité pour moi et mon matériel…

    par avance merci.

    • Bonjour Nicolas,

      Il est vrai qu’à notre époque, il nous faut énormément de prises et la solution de facilité et bien entendu la multiprise.
      Ce qui est dangereux , c’est l’empilement des multiprises 3 postes car il y a risque d’échauffement. En ce qui qui concerne les blocs ou barrettes de plusieurs prises, ils sont limités en puissance. Vous ne devez pas dépasser la puissance maxi indiquée sur le produit.
      L’idéal est d’avoir plusieurs prises murales a condition de respecter la norme; celle ci consiste a ne pas depasser 8 prises par circuit protégé. A savoir aussi qu’une prise double murale compte pour 1, une prise triple murale compte pour 2 et une prise murale quadruple compte 2.
      Donc avant de gonfler vos prises murales, vérifier le nombre actuel de prises sur votre circuit.

      A votre écoute…

      L@urent

      • Bonjour Laurent,

        merci pour votre réponse.
        Je n’y connait rien en électricité. Je ne suis pas sûr d’avoir saisie mais pour vous il y a une différence entre les multiprise à 3 poste et les autres celle à 6 ou 8 ?

        En fait dans mon studio il y une seul prise pour mon espace bureau.
        Sur lequel je dois brancher un PC, une imprimante, deux écrans, un box internet, une lampe, deux enceinte de monitoring, une carte son, de temps à autre un laptop, une cafetière ou une bouilloire (suivant le cas).

        Vous voyez ça en fait du matériel pour une prise.

        Tout ce matériel est assez précieux, comme pour beaucoup de monde et c’est pour ça que je pensais qu’un article sur ce sujet pouvait être un bonne idée pour les novices comme moi.

        je vous souhaite une agréable journée et une bonne continuation.

        • Bonjour Nicolas,

          Il n’y a pas de différence entre ces deux types de multiprises si ce n’est le nombre de prises.
          Ce que je voulais dire dans ma première réponse, c’est qu’il faut éviter de superposer des
          triplettes l’une sur l’autre car ce sera l’incendie assuré.

          Une petite anecdote qui m’est arrivée: Un de mes voisin avait acheté une barrette de 6 prises
          (barrette premier prix) et quand il a commencé a brancher ses appareils, il a provoqué un énorme
          court-circuit. Ce court-circuit a fait sauter le disjoncteur de protection du circuit PC ainsi
          que le disjoncteur abonné allant jusqu’à faire sauter le fusible EDF qu’il a fallu d’ailleurs
          contacté pour qu’ils se déplacent et remplace le fusible.

          C’est pour cela qu’il faut se méfier des multiprises pas chères.

          L’idée de faire un article sur le sujet est intéressante, je la note sur
          mes tablettes.

          Cordialement

          L@urent

          • Bonjour Laurent,

            merci pour ces précisions.
            Je comprend mieux maintenant.
            Par bon sens je n’ai jamais enchaîné une succession de multiprise. D’ailleurs je me l’interdisais formellement avant.
            Seulement là j’ai pas vraiment le choix.

            Ce que j’ai fais c’est que j’ai mis les appareils les plus sensible sur la multiprise qui est branchée sur la prise murale.
            Et sur la seconde multiprise, j’ai branché les appareils qui à mon sens consomment le moins et ne craignent pas trop (lampe, freebox…).

            Je n’achètes jamais de premier prix et encore moins pour des branchements sensibles.
            Quelques euros d’économies peuvent être désastreux pour son matériel.
            Votre anecdote le démontre.

            Merci encore.
            Nicolas.

  8. Bonjour Laurent,

    Bonne idée de demander à tes lecteurs quels sont leurs problématiques.
    Et pas facile d’y répondre.
    Enfin, quand on n’y connait absolument rien, toutes les questions qui viennent à l’esprit sont très (beaucoup trop) généralistes.

    Je vais réfléchir à ce qui me vient à l’esprit.
    Amicalement
    Rémi

    • Bonsoir Rémi,

      C’est toujours un plaisir de t’accueillir sur
      mon blog et il est vrai que beaucoup de
      questions peuvent survenir quand on met
      en place un projet. Un peu d’organisation
      et de méthode devrait faire sortir les questions
      ou sujets sur lesquels je me ferais un plaisir
      d’écrire.

      A bientôt

      L@urent

  9. Bonjour, c’est une très bonne idée de faire participer tes lecteurs. Je suis en train d’essayer de vendre mon appartement pour m’acheter une petite maison dans le sud. Dès que j’en aurais l’occasion je repasserai te rendre visite 🙂 Merci encore pour ton aide.

L'auto-hypnose pour perdre du poids et rester mince sur Synergies-Psy.com
Lire les articles précédents :
disjoncteur différentiel a ou ac
Disjoncteur différentiel a ou ac ?

Disjoncteur différentiel a ou ac ? Disjoncteur différentiel a ou ac   Comme je vous le disais dans la vidéo,...

Fermer