Quel convecteur electrique choisir ?

batiwizz

Comme vous l’avez surement remarqué, l’hiver approche et malheureusement pour notre porte monnaie il va falloir allumer le chauffage, d’ou la question : ?

Cette semaine je vais vous présenter une vidéo trouvée sur le net qui va vous expliquer quel convecteur électrique choisir ainsi que ses applications.

Je vous retrouve a la suite de cette vidéo pour quelques explications supplémentaires.

Quel convecteur electrique choisir


Nous pouvons distinguer trois types de convecteurs, les convecteurs classiques, les rayonnants et enfin les convecteurs chaleur douce.

La première catégorie de ces convecteurs est la moins efficace car c’est la convection naturelle qui diffuse la chaleur et cette chaleur est mal répartie.

Les convecteurs rayonnants et a chaleur douce sont plus efficaces pour la diffusion de la chaleur.

 

Le calcul de la puissance

Pour savoir quel convecteur electrique choisir, vous allez devoir calculer sa puissance. Pour cela nous allons faire appel a une formule toute simple qui prend en compte 3 éléments tel que “h” pour la hauteur, “l” pour la largeur et “L” pour la longueur.

Pour un logement construit avant 1974 vous appliquerez la formule suivante:

(h x l x L) x 50 w = Puissance en watts

Pour un logement construit entre 1974 et 1982 vous appliquerez la formule suivante:

(h x l x L) x 40 w = Puissance en watts

Pour un logement construit postérieurement a 1982 vous appliquerez la formule suivante:

(h x l x L) x 35 w = Puissance en watts

 

L’implantation

Pour implanter vos convecteurs vous devez respecter certaines dimensions afin de ne pas déclencher d’incendie.

Vous devez donc laisser une distance minimum de 180 mm par rapport au sol et une distance minimale de 150 mm au dessus. La distance latérale sera de 100 mm et vous devrez laisser un minimum de 750 mm frontalement.

Dans le cas d’une implantation en salle de bain il ne faut en aucun cas que les commandes du convecteur puissent êtres accessibles de la douche ou de la baignoire. La distance de 60 cm doit être respectée impérativement.

De plus les convecteurs destinés a être installés dans une salle d’eau doivent comporter les sigles suivant :

quel convecteur electrique choisir

Evitez également la pose dans les courants d’air, ce qui perturberait le bon fonctionnement de votre convecteur électrique.

 

L’outillage nécessaire et la pose

Vous aurez besoin d’un tournevis, d’une perceuse, des vis et des chevilles et bien sur d’un niveau.

Pour la pose commencez par couper le courant et vérifiez l’absence de tension aux fils de raccordement qui sortent du mur.

Votre radiateur est livré avec un support en forme de H qui va vous servir également de gabarit de traçage. Posez votre support sur le sol, positionnez le de niveau et tracez les trous supérieurs sur le mur, déplacez ensuite le support vert le haut pour faire coïncider les trous du bas avec les trous tracés sur le mur.

Percez les trous et placez y des chevilles. Vous pouvez maintenant fixer votre support a l’aide des vis que vous serrerez après avoir vérifié l’alignement avec le niveau.

Le raccordement de votre convecteur doit se faire par l’intermédiaire d’un boitier muni d’une sortie de câble.

Vous ne devez pas raccorder votre convecteur avec une fiche male branchée sur une prise murale.

Votre convecteur est équipé d’un cordon souple muni de trois fils. L’un est de couleur marron, un autre de couleur bleue et le dernier de couleur noire.

Le fil marron doit être raccordé a la phase (rouge)

Le fil bleu doit être raccordé au neutre (bleu)

Le Fil noir correspond au fil pilote

Le fil pilote devra être relié au autres fils pilotes, ce qui vous permettra par l’intermédiaire d’une centrale ou cassette de programmation de commander plusieurs convecteurs.

Refermer le boitier de raccordement puis enclenchez votre convecteur sur son support en commençant par le bas. Il ne vous reste plus qu’a verrouiller celui-ci.

 

Les réglages

En cas d’absence de pilotage vous devez régler votre chauffage manuellement, pour cela vous disposez de trois molettes de réglage.

Une molette vous permettant de mettre en marche, confort, éco, hors gel.

Une molette vous permettent de régler la température éco.

Une molette vous permettent de régler la température confort.

Commençons par régler la température confort en plaçant la molette de gauche sur soleil, ensuite faite baisser la température de la pièce (ouvrez simplement une fenêtre). Tournez ensuite la molette confort a fond et contrôlez la température a l’aide d’un thermomètre.(le voyant rouge doit s’allumer)

Arrivé a la température souhaitée, tournez la molette dans l’autre sens jusqu’a faire éteindre le voyant. Votre température est maintenant réglée et vous n’aurez plus a toucher au réglage sauf si vous désirez une autre température

Pour la position éco, placer la molette de gauche sur lune et régler la molette centrale un ou deux crans plus bas que la molette confort.

Si vous disposez d’une cassette de programmation, il vous suffit de régler celle ci a votre convenance et ensuite de l’insérer dans l’un des convecteurs. Celui-ci pilotera les autres radiateurs automatiquement.

 

Quelques conseils

En cas d’absence de 2 a 24 heures, régler vos chauffages sur éco et si vous aérez une pièce mettez les sur stop. Plus de 24 heures d’absences ? mettez la position hors gel.

Ne couvrez pas l’appareil et pensez a son entretien annuel en effectuant un dépoussiérage des entrées et sorties d’air.

Livre conseillé

Chauffage électrique et isolation thermique

 

Je vous invite a laisser un commentaire si vous avez des questions a me poser au sujet de cet article: »quel convecteur electrique choisir »

6 commentaires

  1. Avec la formule du calcul de puissance on voit bien la différence d’isolation et déjà à l’achat du convecteur on sent une autre facture.

  2. articles bien détaillais votre blog est une vrais mine d’information utiles

  3. Merci pour tous ces conseils . Votre blog est une vraie source d’informations.

  4. J’ai remarqué que le calcul de la puissance nécessaire pour le choix du radiateur électrique est lié à la date de construction du logement.. pourquoi cela ?

    D’autre part, il n’est pas toujours facile de savoir quand son logement a été construit (surtout si on est locataire)

    • Bonjour,

      Avant 1974 les maisons étaient construites sans isolation (le pétrole n’était pas cher).

      Après 1974 et jusqu’en 1982, le choc pétrolier imposa l’isolation mais c’était juste
      5 cm de laine de verre sous toiture et des fenêtres double vitrage uniquement pour
      les maisons chauffée électriquement.

      Après 1982 et jusqu’à nos jours, des efforts considérables ont étés fait
      en ce qui concerne l’isolation (les procédés, les fenêtres double voir triple vitrage
      ainsi que tous les mode de chauffage).

      Cordialement

      Laurent

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>